Corona (groupe) – Wikipedia

Corona (groupe) – Wikipedia
4.9 (98%) 32 votes
 


Couronne est un groupe deeurodance composé par le chanteur brésilien Olga souza et le compositeur-producteur italien Francesco Bontempialias Lire la moelle. Corona est l’une des vitrines de l’Eurodance entre 1993 et ​​1996.

Créé en 1990, Corona réussit très bien 1994 grâce au titre Le rythme de la nuit qui c’est le plus gros tube danser de cette année[réf. nécessaire]. Bébé bébé, Essayez moi, Je ne veux pas être une star y Megamix Ce seront les titres suivants du duo.

Est Olga souza (né le à Rio de janeiro, Le Brésil) arrivant en Italie en 1990, il prend le pseudonyme « Corona ». Francesco Bontempi est déjà connu pour ses productions. Shanghai, Devenir fou y Tu m’aimes sous le pseudonyme de « Lee Marrow ».

Le premier single de Corona, Le rythme de la nuit sortir 1993 mais ça ne réussit 1994, le titre est toujours un classique aujourd’huieurodance et la piste de danse en général. Près de dix remixes Maxi-CD seront publiés juste pour cette piste.

Le duo sort ensuite le single Bébé bébé en été 1995, le single est toujours un grand succès. Au début de l’année scolaire 1995, un nouveau tube, Essayez moi et en même temps le premier album sortira Le rythme de la nuit. Début 1996, le quatrième single de Corona est sorti. Je ne veux pas être une star, titre inclus dans la réédition de l’album en 1996 Le rythme de la nuit et remixé pour une sortie individuelle dans un style « néo-disco », un style qui sera populaire au cours du premier semestre de 1996 (J.K. et T.H. Express le soutiendront avec succès).

Été 1996, Corona sort son cinquième single Megamix (Mix de leurs quatre précédents singles: Rythme de la nuit, Bébé bébé, Essayez moi, Je ne veux pas être une star) Cette petite pratique  » meilleur de « En single à cette époque il est très populaire au milieu de danser Surtout en France. Ces méga-mixes sont parfois presque exclusivement destinés au marché français, nombre des plus grands artistes de cette scène les ont utilisés: Masterboy, Ice MC, Type E, Whigfield, 20 doigts, La bouche

Le phénomène danser il s’essouffle et se termine fin 1996. En France et à l’étranger, les stars du danser sera remplacé par l’apparition de bandes de garçon ou autres groupes de filles. Donc à l’aube de l’année 1997, cela semble difficile pour Corona, malgré les nombreuses performances «live». En fait, Corona n’hésite pas à jouer ses titres en direct, alors que la plupart des groupes de danse de l’époque se contentent d’imiter leur reproduction. Son sixième single Le pouvoir de l’amour, sorti en 1997, sera un échec notoire.

En été 1998Corona sort son septième single Marcher dans la musique mais ce que la force de ces derniers titres avait fait Je ne veux pas être une star ou Le pouvoir de l’amourc’est-à-dire une évolution du style Eurodance, n’est pas présent dans ce titre qui reprend les chaînes de Bébé bébé apparu trois ans plus tôt, et malgré le retour du danser avec des artistes comme Aigue-marineEiffel 65, Ce fut un échec malgré la présence dans le single d’un remix signé « DJ Fred & Arnold T », alors populaire.

Deuxième album de Corona Marcher dans la musique lancé en 1998 mais son succès ne dépasse pas les frontières de l’Italie.

Début 1999, Touche magique, le troisième et dernier extrait du deuxième album sort mais ne réussira pas, Corona devient plus étrange, car le public a tourné le dos à toute l’ère Eurodance.

Malgré tout, il est toujours très populaire au Brésil, où 2000 publiera un troisième album distribué uniquement dans ce pays, qui est le leur, et sous le pseudonyme « CoronaX », Et moi toi d’où il sera extrait Bon amour. A partir de cette période, Corona sera l’interprète de ses chansons en studio.

Toujours allumé 2000 On reparle de la chanteuse Corona, mais pour d’autres raisons en plus de sa musique, en effet, entre 2002 et 2004, une deuxième vague de danse secoue l’Europe et voit l’émergence de nouveaux artistes de danse, dont Benny Benassi y Benassi Bros..

Corona continue aujourd’hui de sortir des singles dont elle est interprète, principalement sur des plateformes numériques, mais de manière très confidentielle. Parallèlement, il se produit dans de nombreux clubs à travers le monde, l’occasion de surfer sur la nostalgie des années 1990 grâce à ses anciens succès.

En 2011, Corona est revenue sur scène pour The 90s Tour – Dance Machine Generation.

En 2013, la musique de Le rythme de la nuit ça fait partie d’une radio de jeu vidéo fictive Grand Theft Auto V, Non-Stop Pop FM, une station de radio qui diffuse de la musique pop des années 1990, 2000 et aujourd’hui.

En 2019, le single a été repris pour la bande originale du film « Bad Boys for Life » en tant que remix de The Black Eyed Peas et J.Balvin.
Le single s’appelle « Rhythm ».

  • 2009 : Corona est la marraine Gay pride Follivores à Paris, avec un service à Bataclan il . Corona est également présente dans le programme Le grand duel des générations sur TF1 le vendredi Ce spectacle propose un duel dans les années 1970 et 1990 basé sur des archives et des invités qui ont marqué ces décennies.
  • 2010/ /2011 : Corona participe à la grande tournée Dance Machine 90 et part donc en tournée Zenith de France.

Albums studio[[[[Modifier Le | changer le code]

Célibataires[[[[Modifier Le | changer le code]

Année Titulaire Meilleure position Certifications Album
Aussi
[[[[1]
AUT
[[[[1]
FRA
[[[[1]
TOUS
[[[[2]
IRL
[[[[3]
ITA
[[[[4 4]
P-B
[[[[1]
NOR
[[[[1]
N-Z
[[[[1]
ESP
[[[[5 5]
SUE
[[[[1]
SUI
[[[[1]
Royaume-Uni
[[[[6 6]
E-U
1993 Le rythme de la nuit 8 6 6 5 5 8 3 1 3 7 7 3 28 4 4 2 11 Le rythme de la nuit
1995 Bébé bébé 7 7 13 16 41 8 1 26 9 9 22 2 10 11 5 5 57
Essayez moi 10 20 11 40 7 7 2 45 17 43 4 4 23 6 6
Je ne veux pas être une star 25 18 années 69 2 1 37 22
1997 Megamix 40 43 36 Simple unique
Le pouvoir de l’amour Marcher dans la musique
1998 Marcher dans la musique
Touche magique
2000 Bon amour Et vous
2006 Retour dans le temps Seulement pour les célibataires
Je serai ta dame
2007 La plage du soleil
2010 Ange Génération Y
Samedi
2011 Ma chanson
– Single non noté ou publié
* Position inconnue
  1. un b c d e f g y h  » Couronne « , Lescharts.com.
  2. (sur) Positions de pointe allemandes
  3. (fr) Positions de pointe irlandaises
  4. (il) Je singoli più venduti de 1995 – Hitparadeitalia.it.
  5. (est) Fernando Salaverri, Succès justes: année après année, 1959-2002, Espagne, Fundación Autor-SGAE, , 1re éd., 1046 p. ((ISBN 84-8048-639-2).
  6. (fr) David Roberts, British Hit Singles & Albums (19e éd.), Londres, Guinness World Records Limited, 2006 ((ISBN 1-904994-10-5), p. 121.
  7. Certifications Silver Singles: année 1995 – Disqueenfrance.com, consulté le 17 janvier 2009 (voir fichier).
  8. un y b (fr) Certifications britanniques Bpi.co.uk, consulté le 17 janvier 2009.

Dans d’autres projets Wikimedia:

Lien externe[[[[Modifier Le | changer le code]